CHRONIQUES POST-APOCALYPTIQUES D’UNE ENFANT SAGE

50670

 

Synopsis: 

Astride est une adolescente de 13 ans d’un naturel réservé. À la suite d’un cataclysme déclenché par des scientifiques, elle se retrouve seule, sans parents ni amis. La jeune fille se réfugie dans le seul endroit qu’elle juge sécuritaire : la bibliothèque du quartier. Pour combler ses besoins primaires, elle s’approvisionne dans les commerces avoisinants et découvre que d’autres ont survécu et que, la nourriture se faisant de plus en plus rare, les actes de violences vont se multiplier.

Mon avis : 

Merci à Hachette Canada pour l’envoi de ce livre publié aux éditions Bayard jeunesse.

On y retrouve Astride, une jeune adolescente qui tente de survivre suite à un énorme cataclysme. Ayant perdu tous ses amis et sa famille, elle doit faire face à cette dure épreuve par elle-même. La jeune fille trouve refuge dans la bibliothèque de son quartier où elle se fabrique un petit chez soi. En parallèle, on découvre aussi l’histoire d’un professeur qui, lui, s’est établi dans l’école et qui croisera la route d’Astride d’une façon étonnamment simple dans la vie de tous les jours, mais qui semble absurde dans un contexte post-apocalyptique.

J’ai bien aimé que pour une fois, le personnage principal n’est pas un héros invincible comme c’est souvent le cas dans les romans post-apocalyptiques. C’est tout simplement une jeune fille vulnérable qui tente de survivre à sa façon. Astride est douce et intègre et j’aime sa façon de voir le monde qui l’entoure.

Le seul petit hic est que je trouve un peu irréaliste qu’une petite fille ait un instinct de survie aussi fort à cet âge-là. Elle ne semble pas être très affectée par la mort de ses parents. À mon avis, il manque un peu de réalisme dans la partie  »émotions » de ce livre. De plus, j’aurais aimé que l’histoire soit un peu plus longue afin d’en savoir davantage sur ce qui arrive à l’adolescente par la suite.

Toutefois, pour un livre jeunesse, je trouve l’histoire intéressante et bien amenée. Les retours en arrière nous permettent de comprendre petit à petit le début de cette catastrophe et la raison de la mort des parents d’Astride. Ce qui dans l’ensemble, donne un roman simple, mais réussi.

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s