Zébrures écarlates

get_couverture

 

Synopsis: 

En entrant dans l’appartement surchauffé, Ives d’Arch eut l’impression de pénétrer dans un sauna. En s’approchant de son ordinateur portable son attention fut attirée par le courriel de Llura Solés. D’abord troublé, il en prit rapidement connaissance. Il se rassit devant son ordinateur et, encore sous le choc, il relut le court message. Le dernier contact qu’il avait eu avec la Catalane, qu’il avait rencontrée dans un congrès d’archivistes en 1988 et dont il était tombé follement amoureux, remontait à 2001. Elle lui avait alors abruptement annoncé qu’elle avait fait la connaissance d’un certain Joan et qu’ils avaient l’intention de se marier. Depuis, il avait vainement tenté d’entrer en contact avec elle. Llura Solés n’avait plus donné signe de vie. Et voilà qu’elle réapparaissait dans le décor en lui envoyant ce courriel à la fois énigmatique et intrigant.Voilà le point de départ de la première aventure du détective archiviste québécois Ives d’Arch. Assassinats et attentat au colis piégé, faux documents et précieuses archives, somptueuses soirées et nuits voluptueuses constituent l’essence même de ce polar dont l’intrigue se déroule au Québec, en France et en Catalogne, et dans laquelle évolue une kyrielle de personnages hors du commun.

Mon avis :

J’ai reçu Zébrures écarlates en partenariat avec l’auteur que j’ai eu la chance de rencontrer au Salon littéraire du Québec. Merci beaucoup à vous de m’avoir fait découvrir l’univers du détective Ives d’Arch.

Dans ce roman, on fait la connaissance du détective archiviste Ives d’Arch qui se voit confier une mission. C’est après avoir reçu un courriel troublant d’une ancienne amoureuse avec qui il avait perdu contact, qu’il se voit entraîner dans une grande enquête concernant des documents catalans disparus. En parallèle, on découvre l’histoire d’autres personnages ayant existé des années auparavant, mais qui joueront un rôle essentiel dans le dénouement de l’enquête d’Ives. Chacun d’eux a un lien direct avec l’affaire et c’est grâce à leurs souvenirs que la vérité pourra enfin être dévoilée.

J’ai grandement apprécié ma lecture de ce polar qui fait plus de 700 pages! Une brique comme on dit, mais dans laquelle chaque mot est réfléchi et méticuleusement choisi afin de donner un sens à cette histoire. La plume de l’auteur m’a conquise et je suis impatiente de découvrir davantage de ses romans.

Pendant notre lecture, on peut sentir la forte passion de l’auteur pour les archives et les connaissances historiques. Il réussit très bien à nous transmettre cette curiosité à travers son écriture. J’ai été impressionnée par la quantité de détails et d’informations qu’il a réussies à intégrer dans son roman. Il y a une panoplie de descriptions qui font en sorte que le lecteur à l’impression de se trouver au même endroit que les personnages et de faire partie de l’histoire avec eux.  Chapeau à l’auteur qui a surement dû passer plusieurs heures de recherche afin de donner vie à cette aventure.

Finalement, Zébrures écarlates ce n’est pas seulement une enquête pour retrouver des documents disparus, c’est aussi une histoire d’amour entre les différents personnages. On peut sentir à quel point Ives est attaché à Llura et Karl et qu’ils sont très importants à ses yeux. C’est pourquoi je pense que ce roman peut convenir à plusieurs types de lecteurs. Que vous aimiez la romance ou les polars, chacun peut y trouver son compte avec cette lecture!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s